Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Coup de blues sur la production française

17 Septembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Economie & marché

Newsletter n° 33  –  Lundi 17 septembre 2007     

 « La crise risque d’impacter sur le nombre d’artistes produits » pressentait Jean-Michel Grapin, DG de Yacast, lors du colloque Musique et Diversité le 4 septembre, en notant la sévère chute des investissements publicitaires du secteur musical au premier semestre (-30 %). Le Snep lui donne raison, en annoncant que le nombre d’albums francophones commercialisés sur la période est en baisse de… 37 %. Quant aux nouvelles signatures, si le solde reste positif, il est trois moins important qu’en 2006 : 11 contre 34. Du côté de la diffusion radio, le semestre aura été marqué par une légère érosion de la part des diffusions francophones et une baisse de la part des nouveautés, avec toutefois une progression du nombre d’entrées en play list après trois années consécutives de baisse. 

 
Premier semestre
2002
2003
2004
2005
2006
2007
Albums artistes francophones
233
271
228
193
194
122
   Dont Nouveaux talents
75
74
81
73
94
73
   Dont 1ère commercialisation
37
59
44
43
51
47
Artistes internationaux
635
808
553
372
239
308
Compilations
288
289
278
188
180
201
Nb Albums commercialisés
1156
1368
1059
753
613
631
Singles artistes francophones
213
117
106
117
103
68
   Dont nouveaux talents
95
53
65
78
49
36
   Dont 1ère commercialisation
48
46
44
54
34
22
Artistes internationaux
251
223
160
103
80
83
Nb Singles commercialisés
464
340
266
220
183
151
Nb nouvelles signatures
91
64
42
48
61
48
Nb contrats rendus
23
47
48
24
27
37
Solde signatures
68
17
-6
24
34
11
Invest. variété francophone
40.5
32
37.8
29.30
31.4
31.2
  Dont nouveaux talents
19.1
14.5
20.2
14
13.7
11.6
Invest. variété internationale
23.2
15.1
16
10.8
13.9
11.4
Investissements compilations
18.1
14.3
9.1
7.4
8.2
5.7
Total marketing/promo (M€)
81.8
61.4
62.9
47.5
53.5
48.3
Source Snep
 
« Pour un producteur, c’est de plus en plus difficile de prendre des risques » constate Christophe Lameignère, en ajoutant que ce recul de la production locale se fera au bénéfice du répertoire international. D’ailleurs, les sorties d’albums internationaux ont progressé de 29 % au cours du premier semestre, après une baisse cumulée de 70 sur les troi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article