Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Disparition de l’éditeur René Boyer

9 Septembre 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Publishing

Newsletter n° 32  –  Lundi 10 septembre 2007 

Les éditions musicales Semi et Peermusic France ont fait part du décès de René Boyer, qui en fut gérant de 1982 à 2000, intervenu le 16 août à l’âge de 77 ans. Il avait débuté sa carrière comme comédien de théâtre, à Alger et Paris, puis dans la radio, tout d’abord à Radio Algérie, avant d’entrer en 1958 à RTL où il fut successivement animateur, producteur, réalisateur et coordinateur des services musicaux aux côtés de Roger Kreicher. Il organisa ensuite, à la demande de Jean Farran, le service de programmation musicale qu’il dirigea jusqu’en 1968. C’est alors qu’il fait ses premières armes dans l’édition musicale, en prenant la direction des Editions Fantasia, et dans la production avec le « Concerto pour une voix » de Saint-Preux. En 1971, sur les conseils et avec l’appui de Francis Dreyfus, il créé sa propre société Hexagone, pour laquelle enregistrera la fine fleur du folk français, dont Malicorne (4 albums) et Dan Ar Braz (3 albums). C’est dans les années 80 que Ralph Peer lui confie la direction générale puis la gérance des éditions françaises du groupe indépendant Peermusic, au catalogue enviable : Léo Ferré, Francis Lemarque, Jacques Brel, Edith Piaf, Yves Montand, Michel Polnareff et, plus récemment, Renaud Detressan, Soldat Louis, Lokua Kenza et Nicolas Bacri…

Gérant des Editions Méridian, Hexagone et Robin Song Music, René Boyer avait pris du recul depuis 2000, devenant consultant pour Peermusic (Bruno Lion lui succédant à la gérance de la branche française). Figure majeure de la profession, il était de tous ses combats. Il a exercé depuis 1984 de nombreux mandats d’administrateur, vice-président ou président, à la Sacem, à la SDRM, au FCM, à la Sorecop et à Musiques France Plus. Fondateur de l’Association pour la création et la diffusion de la musique française (ACDMF) et de la Chambre syndicale de l’édition musicale (CSDEM) qu’il présida de 1988 à 1992, il fut à l’initiative de l’anthologie « Un siècle de chanson française » dont un huitième volume est en préparation. René Boyer avait été élevé au grade d’Officier des Arts et Lettres lors du Midem 2000 et reçu le Grand Prix Sacem de l’édition musicale en 2003
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article