Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Statistiques : le spectacle vivant se met en scène

27 Août 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Spectacle vivant

Newsletter n° 31  –  Lundi 27 août 2007
        
Cette nouvelle parution de la newsletter est exclusivement consacrée au spectacle vivant, et pour l’essentiel à la deuxième édition des « éléments statistiques sur la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles » que vient de publier le CNV, dans le cadre de sa mission de centre de ressources. L’intégralité des chiffres est consultable sur le site www.cnv.fr.
 
Cette seconde collecte permet un comparatif avec l’année précédente et de « commencer à souligner des tendances, avec la plus extrême prudence » précise toutefois Daniel Colling. Pour le président du CNV, « il est extrêmement délicat d’interpréter ces chiffres », notamment en raison de la population peu élevée de déclarants (2 362, dont 1 501 avaient déjà fait une déclaration en 2006). Quelques années seront encore nécessaires pour disposer de séries véritablement analysables et dégager des tendances lourdes. Mais les données sont suffisamment représentatives (« sur les gros spectacles, nous avons tout le monde » assure Catherine Giffard, directrice du centre) pour livrer une photographie précieuse sur la diffusion des spectacles et la typologie des déclarants.
 
Grandes disparités et hausse du prix du billet.
Les évolutions ne reflètent pas pour autant uniquement l’évolution du secteur mais aussi la capacité du CNV à capter un volume supérieur de déclarations. Celui-ci s’est, du coup, attaché à étudier principalement l’évolution concernant les données de la population de déclarants commune à 2005 et 2006. Pour les représentations à entrée payante, l’accroissement total du montant de taxe déclarée « relève plus, en moyenne, de l’accroissement moyen du prix hors taxe du billet que de la hausse totale de la fréquentation payante » précise le CNV, en remarquant par ailleurs « une baisse de plus de 10 % du nombre d’entrées gratuites (invitations, servitudes…) des représentations à entrées payantes.
On notera, à l’étude des chiffres, de grandes disparités selon les genres et les types de structures, tant en termes de fréquentation que de taxe déclarée et de prix moyen du billet. Celui-ci s’élève en moyenne à 28 euros HT mais varie fortement selon les cas : de 14 euros pour les musiques électroniques à 40 euros pour les comédies musicales, de 17 euros pour les secteurs associatif et public à 34 euros pour le secteur privé. « Nous avons beaucoup de données mais pas beaucoup de clés pour les interpréter » convient Catherine Giffard. « Elles confirment seulement qu’il n’y a pas de désaffection du public pour les spectacles, malgré l’augmentation du prix des billets ». Quant à la santé économique du secteur, à propos de laquelle les avis divergent depuis quelques années, la directrice du CNV évoque d’énormes disparités : « La santé de nos plus gros contributeurs a tendance à cacher d’autres réalités, concernant toute une série d’entreprises sur la crête du développement d’artistes. En comparaison avec l’année précédente, on observe une réduction du nombre de dates de tournées, davantage d’annulations et la quasi disparition des tour supports »
 
Vision globale de l’activité
Les déclarations de spectacles ayant eu lieu en 2006 reçues par le CNV s’élèvent à 35 238, dont 30 133 à entrée payante. Ces représentations ont généré un total de taxe fiscale de 14,9 millions d’euros, correspondant à un montant de billetterie et de contrats de cession hors taxe de 425,5 millions d’euros. Sur les 2 362 déclarants concernés, 871 – soit 37 % d’entre eux – étaient affiliés au CNV. Ceux-ci pèsent néanmoins pour 71 % du nombre total de représentations déclarées et 88 % du montant total de la taxe. On notera que la concentration est aussi une réalité dans le secteur du spectacle vivant : 1 % des redevables – ceux qui acquittent chacun plus de 100 000 euros de taxe fiscale par an (ils sont 29 en 2005 et 2006) – comptent pour 8 % des représentations et 60 % de la taxe déclarée, tandis que plus de 65 % des redevables (1 535 en 2006) déclarent chacun moins de 1 000 euros de taxe et représentent 25 % du nombre de représentations et seulement 3 % du montant total de la taxe.
 
Les chiffres clés
                                                                                                               Evol. 2005/2006

Nb représentations                                                             35 238                      + 7 %

Nb entrées payantes                                                      14 855 61                      + 4 %

Nb entrées gratuites                                                      1 271 446                      + 1 %

Nb total d’entrées                                                        16 127 063                      + 3 %

Montant de la taxe déclarée                                       14 890 781 €                     + 12 %

Recettes billetterie et contrats de cession HT            425 450 882 €                     + 12 %



Découpage par genres
La répartition des spectacles par genre musical fait ressortir la nette prédominance de la chanson et de l’humour, devant le jazz (14 % du nombre de représentations mais seulement 4 % de la taxe) et le pop-rock (deuxième contributeur à la taxe). Sur l’ensemble des représentations payantes (tous genres confondus), la fréquentation s’élève en moyenne à 531 entrées par spectacle. Les comédies musicales enregistrent la meilleure fréquentation (1 271 entrées en moyenne), suivies par les concerts pop-rock et la chanson. Viennent ensuite les spectacles rap, hip-hop et reggae. Le jazz en revanche (dont les représentations se déroulent principalement dans des lieux de petite jauge) détient la moyenne la plus basse, avec 259 entrées par représentation.
                                        
                                           Représentations         % de la taxe                 Entrées/représ.
Chanson                                        29 %                          38 %                             671

Comédie musicale                            3 %                          10 %                          1 271

Jazz et musiques improvisées          14 %                            4 %                             259

Pop-rock                                       12 %                          23 %                             817

Rap, hip-hop, reggae                        4 %                            3 %                             543

Musiques électroniques                    2 %                            1 %                             366

Musiques du monde                         8 %                            4 %                             352

Humour                                         21 %                          11 %                             260

Autres                                             6 %                            6 %                          1 207

Non affecté                                     1 %                            0 %                              94


L’activité par région
On le savait mais les chiffres le confirment de façon flagrante : Paris et l’Ile-de-France concentrent une grande partie de l’activité spectacle de l’Hexagone. En l’occurrence, 42 % du nombre de représentations, 39 % de la taxe déclarée et 34 % de la fréquentation totale. Loin derrière, les régions les plus vivantes en nombre de représentations sont : Rhône-Alpes (8 %), Paca (6 %), Bretagne et Pays de Loire (5 % chacune), devant le Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et le Nord-Pas de Calais.
Quant aux moyennes d’entrées par représentation, on notera que l’Ile-de-France se classe dans le bas du tableau (393 entrées), alors que la Lorraine, qui compte pour 1 % des représentations, réalise le meilleur score (912 entrées). Ces chiffres sont cependant à considérer avec prudence.
   

                                              Représentations         % de la taxe              Entrées/représ.
Alsace                                              2 %                          2 %                             558

Aquitaine                                          3 %                          4 %                             622

Auvergne                                          1 %                          2 %                             803

Basse-Normandie                              2 %                          2 %                             663

Bourgogne                                         2 %                          2 %                             613

Bretagne                                           5 %                          4 %                             860

Centre                                               3 %                          3 %                             625

Champagne-Ardenne                         1 %                          1 %                             616

Corse                                                0 %                          0 %                             332

Franche-Comté                                 1 %                           1 %                            750

Haute-Normandie                              1 %                          2 %                             625

Ile-de-France                                  43 %                         39 %                             393

Languedoc-Roussillon                        4 %                          3 %                             603

Limousin                                           1 %                          0 %                             323

Lorraine                                            1 %                          3 %                             912

Midi-Pyrénées                                   4 %                          4 %                             647

Nord-Pas de Calais                            4 %                          4 %                             625

Pays de la Loire                                5 %                          4 %                              663

Picardie                                            1 %                          1 %                              469

Poitou-Charentes                               2 %                          2 %                             536

Provence-Alpes-Côte d’Azur             6 %                          7 %                             596

Rhône-Alpes                                     8 %                          9 %                             699

Dom                                                 0 %                          0 %                             528



Le statut juridique des entrepreneurs
La répartition par statut juridique du déclarant laisse apparaître la nette prédominance du secteur privé (SA, SAS, SARL, EURL, SNC, EI) qui compte pour 77 % de la taxe et 64 % de la fréquentation des représentations à entrées payantes. « En revanche, sur le nombre de représentations payantes, le secteur associatif est en tête avec 45 %. Quant au secteur public au sens large, il représente 14 % des représentations payantes, 9 % de la fréquentation et seulement 5 % de la billetterie totale déclarée.
Les structures du privé déclarent en moyenne des représentations payantes à la fréquentation moyenne trois fois supérieure à celles du secteurs associatif et public, et au prix moyen du billet (HT) deux fois plus élevé, relève le CNV.

                                             Représentations         % de la taxe             Entrées/représ.

SA, SAS                                         10 %                        38 %                          1 346

SARL, EURL                                 32 %                        37 %                             597

SNC, EI en nom propre                     1 %                          3 %                          1 192

Associations 1901                            41 %                        16 %                            325
Collectivités territoriales                     3 %                          2 %                            406

SEM                                                 1 %                          1 %                            717

Régies (toutes catégories)                  2 %                          1 %                            394

EPCC                                               6 %                          2 %                            301

Autres                                              4 %                          2 %                             341



Type de structure
Les statistiques du CNV confirment le poids des entreprises privées sans lieu fixe (producteur, tourneur, diffuseur) : elles comptent pour 72 % de la taxe déclarée et 31 % du nombre de représentations, et réalisent les meilleures moyennes de fréquentation. De leur côté, les entreprises privées à lieu fixe (salles de concert, théâtres, music-halls) ne représentent que 7 % de la taxe, bien qu’elles concentrent une part importante du nombre de spectacles (20 %), avec toutefois une moyenne d’entrées dix fois inférieure.
   

                                                Représentations        % de la taxe            Entrées/représ.

Entreprise privée sans lieu fixe             31 %                     72 %                           1 381

Festival                                                6 %                       7 %                             749

Entreprise privée en lieu fixe                20 %                       3 %                             126

Théâtre de ville                                     8 %                       3 %                             312

Smac                                                    4 %                      1 %                             290

Autre lieu conventionné ou labellisé        5 %                       1 %                             291

Structure socioculturelle                         4 %                      1 %                             210

Comité des fêtes                                   0 %                       0 %                             223

Casino, discothèque                               0 %                       0 %                             454

Autres                                                  4 %                       1 %                             262

Ensemble des réponses multiples            7 %                       4 %                             412

Non précisé                                         10 %                      6 %                             363

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article