Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Prince, agitateur de l’industrie musicale

19 Juillet 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Disque

Newsletter n° 28  – Jeudi 19 juillet 2007 

Prince a déclenché la polémique dans l’industrie musicale pour le lancement de son nouvel album « Planet earth » en Grande-Bretagne. Le 15 juillet, l’opus était offert à tout acheteur de The Mail on Sunday, l’édition dominicale du Daily Mail diffusée à 2 millions d’exemplaires. Soit huit jours avant sa sortie mondiale le 23 juillet. Les responsables du journal, qui n’ont fourni aucun détail sur la transaction conclue avec l’artiste (mais conviennent avoir déboursé une certaine somme et profité de revenus publicitaires élevés en retour), sont ravis de cette avant-première : plus de 3 millions de journaux et CD ont été distribués (le précédent opus de Prince ne s’était vendu qu’à 80 000 unités). Sony BMG l’est beaucoup moins. La filiale UK de la major a, du coup, décidé de ne pas commercialiser l’album sur son territoire. Et les détaillants britanniques sont en colère. L’Entertainment Retailers Association y voit une « insulte aux magasins de disques qui ont soutenu Prince durant toute sa carrière » et un « nouvel exemple de supplément gratuit qui détruit toute idée de valeur des enregistrements musicaux ». 

Dans une interview, l’artiste-producteur explique : « Il s’agit pour moi de diriger mon marketing. Je n’ai pas besoin de me prêter aux spéculations de l’industrie du disque qui vit des temps tumultueux ». En 1995, il anticipait déjà la révolution digitale, déclarant : « Une fois qu’Internet sera une réalité, le business de la musique sera fini. Et les maisons de disques ne seront plus d’aucune utilité ». Après un concert inédit à Montreux le 16 juillet, Prince, qui avait promis un retour spectaculaire, s’installera à l’O2 Arena de Londres du 1er août au 13 septembre pour 21 concerts. Les promoteurs AEG Live et Marshall Arts annonçaient la semaine dernière avoir déjà vendu 385 000 billets. Chaque spectateur devrait se voir remettre le soir du concert un exemplaire gratuit de « Planet earth ». En France, l’album sortira normalement lundi 23, à un prix classique.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article