Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

M6 veut renégocier à la baisse ses obligations musicales

3 Juillet 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Audiovisuel

Newsletter n° 27  – Mardi 3 juillet 2007 
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé en juin de ne pas reconduire le régime dérogatoire des heures d’écoute significatives de M6, qui lui donnait davantage de temps par rapport aux autres chaînes pour respecter ses quotas de diffusion d’œuvres d’expression originale française et européenne. Le CSA, qui avait accordé cette dérogation à M6 en raison des caractéristiques de son audience (15-34 ans) et de sa programmation à dominante musicale, considère aujourd’hui qu’elle a clairement évolué vers un format généraliste qui ne justifie plus de régime spécifique. La chaîne saute sur l’occasion pour renégocier à la baisse ses obligations musicales*. « Dès lors que le Conseil estime que M6 a atteint une taille et une situation qui la place au même niveau que les autres chaînes plus grandes, il nous paraît justifié que soient revues, dans le même temps et pour les mêmes dates, les obligations spécifiques dont elle fait l’objet en matière d’exposition de la musique » écrit-elle dans un courrier adressé à la mi juin au CSA. La chaîne explique au passage que le niveau de ces obligations pèse considérablement sur sa grille, « d’autant plus que les plages musicales enregistrent des scores d’audience inférieurs de 37 % à la moyenne générale de la chaîne ». 

(*) M6 doit consacrer 30 % de sa programmation annuelle à des émissions musicales, majoritairement réservée à la production française. Elle coproduit et diffuse annuellement 150 vidéomusiques d’artistes francophones, dont 30 de nouveaux talents, soit une dépense par an de 21.3 millions d’euros dans la production musicale.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article