Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Diversification : Universal Music rachète Sanctuary

25 Juin 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #International

Newsletter n° 26  – Lundi 25 juin 2007 
Universal Music, via sa filiale Centenary, a annoncé le 14 juin l’acquisition du label britannique indépendant Sanctuary Group, fondé à la fin des années 70 par les managers du groupe de métal Iron Maiden. UMG propose 20 pence pour chaque action Sanctuary, ce qui représente une prime de 13 % au cours de clôture de la veille, et valorise le label à 44.5 millions de livres (environ 65.9 millions d’euros). L’offre A cela s’ajoute une reprise de dettes de près de 60 millions de livres.
L’offre a été acceptée par le conseil d’administration de la maison de disques londonienne, criblée de dettes. En trois ans, Sanctuary a perdu les trois quarts de sa valeur boursière, qui atteignait encore 220 millions d’euros en juin 2005, en raison d’une série de déboires (sorties d’albums retardées, acquisitions malheureuses aux Etats-Unis, effondrement du marché du disque, erreurs comptables…).
Le label indépendant le plus important au monde a réduit sa perte après impôt à 6.6 millions de livres (environ 9.8 millions d’euros) pour le semestre clos le 31 mars 2007, contre 26.7 millions un an auparavant. Le chiffre d’affaires semestriel a, de son côté, reculé dans le même temps de 65.9 millions de sterling à 63.7 millions. « Les activités de Sanctuary vont constituer un bon complément stratégique pour nous » commente Doug Morris, PDG d’Universal Music Group. Par cette acquisition, la filiale de Vivendi s’étend vers d’autres métiers, comme le management, l’organisation de concerts et le merchandising. Sanctuary est la première compagnie musicale à avoir mis en œuvre, il y a déjà longtemps, un modèle « à 360 degrés ». Les revenus de l’indépendant proviennent pour moitié de sa rentable division produits dérivés (tee-shirts, etc.), le reste de la musique enregistrée (avec des artistes tels Morrissey, The Strokes, Jimmy Cliff, Dolly Parton, Neil Young, Motorhead, Slayer ou Slipknot et des catalogues mythiques comme Rough Trade ou Trojan Records) et de ses commissions en tant qu’agent d’artistes (Elton John, The Who, Fleetwood Mac, James Blunt, Robert Plant…).
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article