Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Pitch Music Center, un outil innovant au service de la création

25 Juin 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Publishing

Newsletter n° 26  – Lundi 25 juin 2007 
Devant la difficulté pour les auteurs et compositeurs de proposer leur travail à des artistes connus, et pour faire gagner du temps aux éditeurs, agents et directeurs artistiques en recherche de titres, Pitch Music Center s’est lancé en octobre 2006, en mettant en ligne un site dédié. « Notre rôle consiste à réaliser un audit régulier auprès des productions, et à diffuser en ligne les opportunités de placement de chansons, sous forme d’annonces. Les créateurs y répondent. Chaque fin de mois, nous filtrons les œuvres déposées en ligne et les soumettons aux responsables de projets. Les contacts deviennent ensuite directs entre le professionnel et le créateur » explique François Pélissou, à l’origine du projet. « Les critères de filtrage des œuvres sont uniquement mécaniques (respect du style, du genre et du format), précise-t-il. Les choix esthétiques appartiennent entièrement au responsable du projet. Nous constatons que ce premier filtrage élimine déjà 60 à 80 % des dépôts en moyenne ». 

PMC se positionne comme un outil complémentaire de « sourcing » et de placement d’œuvres indépendant, un chaînon manquant dont l’objectif est de faire gagner du temps aux professionnels. Avec plus de 600 membres référencés dont 250 créateurs, et 4 000 visites par mois pour 30 000 pages affichés, il se veut être « une vraie force de proposition et une réelle valeur ajoutée ». Ses services sont gratuits et sans engagements pour les professionnels. Ils sont en revanche payants pour les créateurs (abonnement à partir de 15 euros par mois). « Notre système est innovant, il sert un projet et une œuvre avant de servir des personnes et des intérêts. Il ramène tout autour de la création, et désenclave les talents de leurs éloignements, de leur manque de connaissance des usages de la filière musicale ».
L’arrivée de Pitch Music Center dans le paysage n’a pas manqué de susciter des questions. François Pélissou se veut rassurant : « Nous ne sommes pas éditeur. Pitch Music Center source le besoin, n’a pas de catalogue en signature mais un contact quotidien avec 250 auteurs et compositeurs réactifs. Nous sommes complémentaires, car nous accompagnons l’œuvre jusqu’à l’éditeur Notre argument est justement de proposer des titres non édités, autant que possible ».

L’initiative a rencontré un accueil très positif de la filière musicale, à commencer par les majors. François Pélissou prépare la sélection des auteurs compositeurs PMC 2007, avec comité d’écoute et pressage de 3 CDs qui seront distribués aux professionnels à la rentrée. C’est aussi à la rentrée que sera organisé un apéro-showcase acoustique à Paris, pour les éditeurs (occasion en même temps de fêter sa première année d’existence de PMC), ainsi que des dates de formation liées à l’environnement des auteurs-compositeurs. Liens : www.pitchmusiccenter.com. Contact : 01 55 25 14 84.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pelissou François 04/10/2008 22:38

Il y a également www.taxi.com, ou www.songlink.com ! Certains sont éditeurs, d'autres pratiquent le licensing, ou les deux, comme dit plus tôt, il s'agit d'international ou de synchro. Nous nous distingons principalement de chansons-francophones en n'étant pas éditeur à ce jour et en travaillant également à l'international avec des échanges d'annonces avec des confrères UK et US. Pour le reste, vous avez raison, il convient d'adhérer à la méthode proposée.
Avant de vous abonner, la lecture des FAQ peut permettre d'éviter les choix inadaptés. Nous vous souhaitons de trouver la solution qui vous correspond le mieux et nous restons dispo pour vous informer plus précisemment sur nos services si vous le souhaitez.
Nous profitons de cette réponse pour vous donner rendez-vous le 22 octobre au Reservoir pour une matinée table ronde sur le thème : La création et le commerce de 10H00 à 12H00
Intervenants : Jean Fauque, Jacques Veneruso, Caroline Molko (Warner), Charles Henri De Pierrefeu (Sync Manager Universal), et Jean Marie Moreau (Président du SNAC).

Entrée gratuite sur réservation par retour de mail à contact@pitchmusiccenter.com

Cordialement,
François
PMC

François 04/10/2008 00:41

ok j'en ai trouvé finalement :
www.songquarters.com
RowFax
www.thesongbridge.com
www.songpitching.net
etc...

y'a du monde sur le créneau ;o)

François 03/10/2008 20:12

merci pour cette réponse
Heu, je n'ai pas parlé de confidentialité...

J'ai recherché des sociétés US pratiquant ce placement d'oeuvres pour voir s'ils fonctionnent de la même manière. J'ai trouvé Ricall, extrait "They recognise the benefits of having all their music in one place so people can search for it, and they pay us a commission for anything that's found and licensed". Ce qui signifie clairement qu'il y a commission sur les oeuvres placées donc un fonctionnement très différent. Je n'en ai pas trouvé d'autre pour le moment... si quelqu'un a des noms...

A propos, comment vous distinguez-vous de www.chansons-francophones.com ? Si ce genre de service se multiplie est-ce qu'il faudra êter inscrit partout ? vu le prix demandé c'est chaud

PELISSOU François 03/10/2008 17:32

Bonjour François,
comme tout service innovant, les interrogations sont légitimes. Oui PMC vend de l'information, nous sommes prestataires de services, nous ne sommes pas éditeur, et vous n'aurez pas ce service personnalisé pour 18 euro/mois. PMC est un outil de travail, et ne remplacera pas votre porteur d'affaire ou votre éditeur. En revanche, lui verra PMC comme une source interessante d'infos pour vous alimenter en tant que créateur (si vous êtes créateur).
Pour ce qui est de la méthode, il n'y a pas 36 façons de représenter une oeuvre en France, soit vous êtes éditeur, soit vous sortez du feuillet de répartition sacem et les accords deviennent compliqués, hasardeux. Il n'y a pas d'alternative, si ce n'est du licensing qui est un usage international ou de synchro.
Pour ce qui est de la confidentialité de certaines annonces, nous ne changeons pas les usages de l'édition (qui est quand même notre environnement), et les informations sont distillées, précieuses, rares. La confidentialité dont vous parlez est celle demandées par l'annonceur, comment ne pas la respecter ? D'autre part, les annonces confidentielles représentent 60 %, c'est une moyenne correcte en terme de visibilité.
N'hésitez pas à nous appeler si question au 01 55 25 14 84 (pas de répondeur, ni de numéro surtaxé, accueil sympathique garanti)
Musicalement
François PELISSOU
www.pitchmusiccenter.com

François 03/10/2008 15:29

Bonjour, je découvre le billet et le site PMC... le procédé me fait furieusement penser aux "vendeurs de listes" qui oeuvrent dans le domaine de la location immobilière. En concurrence des agences qui se rémunèrent sur un contrat de location réussi, les vendeurs de listes prennent un abonnement a priori et délivrent ensuite des listes de logements plus ou moins fictives, à charge pour le candidat locataire de se débrouiller pour trouver son logement dans la durée de l'abonnement. Ici c'est pareil : au lieu de se rémunérer sur le placement des oeuvres, PMC prend un abonnement et bonne chance ! Est-ce également fait en concurrence d'agents plus traditionnels qui se rémunèrent sur un placement d'oeuvre réussi ?