Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le Snep lance Face/Face, un site de dialogue avec les internautes

25 Mai 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Initiatives

Newsletter n° 23 - Vendredi 25 mai 2007
Le Syndicat national de l’édition phonographique vient de lancer Face/Face, un site pour inviter internautes et professionnels de la musique à dialoguer. « L’ouverture d’un débat sur l’avenir de la musique nous est en effet apparue essentielle à l’heure où la révolution numérique nous a éloigné des consommateurs. L’idée d’une plateforme de discussion est née de ce simple constat : les monologues de chacun, sur la toile, doivent céder la place aux débats. Et nous devons, nous professionnels de la musique, être présents et ne pas laisser les autres parler de musique sans nous. Notre silence sur les forums nous dessert plus qu’il nous protège. Nul ne doute que la musique, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est en danger, et qu’il nous appartient à tous, ensemble, de nous interroger sur son avenir » explique son directeur général Hervé Rony.
Ouverte à tous, la plateforme se veut un lieu d’échange organisé autour de quatre sujets principaux : « A quoi servent les maisons de disques ? » (les producteurs deviendraient-ils des intermédiaires inutiles ?), « Demain, la musique à quel prix ? » (quel doit être le tarif de la musique du point de vue de ceux qui la font comme de ceux qui l’achètent ?), « Comment rémunérer les artistes ? » (si le marché du disque s’effondre) et « Les nouveaux modes de diffusion de la musique ».
S’il est initié par le Snep, www.faceface.fr a été conçu comme un espace d’échanges avec les internautes et l’ensemble des professionnels de la musique, invités à venir donner leurs points de vue. « Nous pensons que cette démarche « collective » contribuera à mieux nous faire connaître, à contrecarrer des idées reçues et à enrichir notre propre réflexion » déclare Hervé Rony.
Les forums, qui ont leur charte et leurs règles de bonne conduite, voulent s’inscrire dans le respect des opinions, « sans haine, sans violence, sans règlements de comptes ».
Mis en ligne le 14 mai sans médiatisation (le Snep préférant attendre que les points de vue y affluent), le site affichait hier soir plus de 1700 messages et 330 membres enregistrés. Les professionnels s’y font encore timides. Pas facile de descendre dans l’arène, quand on lit les propos de certains internautes particulièrement remontés contre l’industrie, les maisons de disques, etc.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article