Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Rachat de BMG Music Publishing : Vivendi doit revoir sa copie

22 Mai 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #International

Newsletter n° 12 – 11 octobre 2006
Le groupe Vivendi va devoir restructurer son rachat de BMG Music Publishing, selon l’agence Reuters. Universal Music comptait recourir à une clause permettant au vendeur (le groupe Bertelsmann) d’être payé, que l’acquéreur obtienne ou non le feu vert des autorités de tutelle. Mais la Commission européenne désapprouve la méthode, de plus en plus utilisée pour les fusions dans les médias. Traditionnellement dans ce genre d’opération, un intermédiaire (le plus souvent une banque) est engagé pour conserver l’actif le temps qu’il change de main. Dans un communiqué précédant l’annonce du rachat, Bertelsmann – désireux de boucler l’affaire rapidement - avait insisté sur le fait que l’éventuel acquéreur devait assumer l’intégralité du risque lié aux questions de concurrence. Selon des sources proches de la transaction, Bertelsmann devra conserver sa filiale éditoriale dans l’attente du feu vert de la Commission européenne, sachant que l’accord définitif déjà scellé prévoit qu’il sera payé par Vivendi avant la fin de l’année (1.63 milliard d’euros), feu vert obtenu ou non. « Ils se retrouvent donc de fait gardiens d’une activité qu’ils ont déjà vendue, ce qui est une situation plutôt inhabituelle » commente un observateur. Le risque est d’autant plus sensible qu’Impala, l’association internationale des indépendants, a émis des objections à Bruxelles à cette transaction (on lui doit l’invalidation de la fusion Sony BMG par la Cour de justice européenne). Vivendi, qui s’est refusé à tout commentaire, n’a d’autre choix que de restructurer son offre pour faire passer la transaction.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article