Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GL CONNECTION

Le décret « lieux musicaux », un simulacre de concertation ?

22 Mai 2007 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Législation

Newsletter n° 12 – 11 octobre 2006
Agi-Son et le Prodiss dénoncent un manque de concertation concernant la révision du décret du 15 décembre 1998 réglementant les niveaux sonores des musiques amplifiées. Dans un communiqué commun, le collectif et le syndicat estiment que cette révision « a été engagée alors même qu’aucun bilan n’est venu évaluer les conséquences de cette réglementation sur la diffusion de musique vivante ». Le Prodiss explique qu’il pensait en toute bonne foi que le dialogue était posé sur des bases d’égale considération entre les préoccupations des professionnels de la musique et celles des riverains. « Or les modalités de travail dans le cadre de la révision du décret du 15 décembre 1998 ainsi que les modifications du décret de 1995 relatifs à la lutte contre les bruits de voisinage, réalisées en catimini, nous invitent à exprimer notre profond désaccord ».
Soulignant sa participation active et assidue depuis des années aux groupes de travail interministériels sur ces questions et la réelle volonté de dialogue dont il a toujours fait preuve, le syndicat « constate aujourd’hui avec amertume que la concertation engagée par les pouvoirs publics avec les professionnels n’était en réalité qu’un simulacre ». Du coup, le Prodiss a boycotté le colloque d’Arcachon des 4 et 5 octobre (« Musiques amplifiées et gestion des risques auditifs »), tout en respectant la décision d’Agi-Son – qui partage le même ressentiment – d’y participer.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article