Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GL CONNECTION

La coalition des artistes européens en campagne à Bruxelles

30 Avril 2015 , Rédigé par Gildas Lefeuvre Publié dans #Artistes

La coalition « Be Fair To Performers », dont la création a été annoncée début avril lors des Rencontres de l’Adami à Metz, lance une campagne européenne pour une juste rémunération des artistes interprètes dans l’environnement numérique. Composée de Aepo-Artis (Association of European Performers Organisations) qui regroupe 35 organisations en charge de la gestion collective des droits des artistes interprètes dans 26 pays d’Europe, de la Fédération Internationale des Acteurs (EuroFIA), de la Fédération Internationale des Musiciens (FIM) et de l’International Artists Organisation (IAO), elle tiendra une conférence de presse à Bruxelles le 5 mai à 17h, au MIM (musée des instruments de musique), rue Montagne de la Cour 2.

« Les artistes interprètes sont indispensables au rayonnement culturel européen et leur contribution au développement des contenus créatifs en Europe est vitale. Pourtant ils ne sont toujours pas rémunérés décemment lorsque leurs interprétations sont exploitées sur les réseaux numériques (services de vidéo à la demande, de streaming interactif ou de téléchargement de musique ou de films) » fait valoir la Spedidam, membre fondateur d’Aepo-Artis, dans un communiqué. « Le droit européen ne permet pas aujourd’hui que les artistes-interprètes bénéficient d’une rémunération décente pour l’exploitation de leurs enregistrements par les différents types de services à la demande. La situation est particulièrement critique en France, les artistes, pour la plupart d’entre eux, étant dans l’obligation de céder leurs droits aux producteurs pour ces exploitations interactives sans aucune contrepartie. » ajoute la société d’artistes interprètes.

Aux côtés des autres représentants de la coalition (laquelle représente 400 000 à 500 000 artistes interprètes dans sa globalité), elle demande une révision du droit européen et la création d’une rémunération équitable, gérée par les sociétés de gestion collective et perçue des services offrant des accès à la demande, afin de garantir que le droit de mise à « disposition à la demande » génère pour les artistes interprètes de véritables revenus. A noter que Katie Melua et Nick Mason (batteur de Pink Floyd) sont pressentis pour devenir les porte-paroles de la coalition.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article